Actualité dans les musées

Willem Bastiaan Tholen (1860-1931)
Un impressionniste néerlandais

Fondation Custodia
Du 21 septembre au 15 décembre 2019

Ce peintre impressionniste néerlandais s’essaya à des sujets très divers. Si ses paysages et ses marines sont plus familiers aux amateurs, ce sont ses vues urbaines et ses intérieurs qui surprennent davantage. Le peintre s’intéressa surtout à l’atmosphère, aux couleurs et à la lumière. Son œuvre s’apparente aux tableaux du mouvement naturaliste appelé École de La Haye, mais aussi à ceux des impressionnistes d’Amsterdam. Tholen bénéficia toutefois de moins d’attention qu’ont pu en recevoir certains de ses contemporains.

Fondation Custodia, Exposition : Willem Bastiaan Tholen (1860-1931). Un impressionniste néerlandais

Fondation Custodia
Fondation Custodia / Collection Frits Lugt
121 rue de Lille
75007 Paris
Tél : +33 (0)1 47 05 75 19

Palézieux (1919-2012), Œuvres sur papier

Fondation Custodia
Du 21 septembre au 15 décembre 2019

Cent ans après la naissance de l’artiste suisse Gérard de Palézieux, la Fondation Custodia lui rend hommage avec un accrochage centré sur son œuvre graphique. L’exposition déploie plus d’une centaine d’œuvres sur papier dans les techniques privilégiées par Palézieux : l’estampe, le dessin, le lavis et l’aquarelle. Cet ensemble permet de prendre la mesure de la cohérence de son œuvre, au gré des thèmes favoris traités par l’artiste : le paysage, le portrait et la nature morte.

Exposition à la Fondation Custodia : Palézieux (1919-2012), Œuvres sur papier

Fondation Custodia
Fondation Custodia / Collection Frits Lugt
121 rue de Lille
75007 Paris
Tél : +33 (0)1 47 05 75 19

Luca Giordano (1634-1705) Le triomphe de la peinture napolitaine

Petit Palais
Du 14 novembre au 23 février 2019

Grâce aux prêts exceptionnels par le musée national de Capodimonte de toiles monumentales, le Petit Palais peut montrer pour la première fois en France une rétrospective consacrée au plus grand maître de la peinture napolitaine du XVIIe siècle.

Disciple de Ribera, Luca Giordano en tira tout le génie ténébriste. Mais sa formation, qui le conduit de Rome à Florence et surtout à Venise, lui fit assimiler aussi la grande peinture décorative baroque que le coloris de Véronèse. Fort de cet héritage, il connut une gloire européenne qui le mena notamment, à l’instar de Rubens, à la cour d’Espagne.

Petit Palais, Exposition Luca Giordano (1634-1705) Le triomphe de la peinture napolitaine
Petit Palais, Exposition Luca Giordano (1634-1705) Le triomphe de la peinture napolitaine
Avenue Winston-Churchill
75008 Paris
Tel : 01 53 43 40 00

Degas à l’Opéra

Musée d’Orsay
Du 24 septembre 2019 au 19 janvier 2020

Sur toute sa carrière, de ses débuts dans les années 1860 jusqu’à ses œuvres ultimes au-delà de 1900, Degas a fait de l’Opéra le point central de ses travaux, sa « chambre à lui ». Il en explore les divers espaces – salle et scène, loges, foyer, salle de danse -, s’attache à ceux qui les peuplent, danseuses, chanteurs, musiciens de l’orchestre, spectateurs, abonnés en habit noir hantant les coulisses. Cet univers clos est un microcosme aux infinies possibilités et permet toutes les expérimentations : multiplicité des points de vue, contraste des éclairages, étude du mouvement et de la vérité du geste.

Aucune exposition jusqu’ici n’a envisagé l’Opéra globalement, étudiant tout à la fois le lien passionné que Degas avait avec cette maison, ses goûts musicaux, mais aussi les infinies ressources de cette merveilleuse « boîte à outils ». A travers l’oeuvre d’un immense artiste, le portrait de l’Opéra de Paris au XIXe siècle.

Musée d'Orsay - Affiche de l'exposition Degas à l'Opéra

Musée d’Orsay
1 rue de la Légion d’Honneur
75007 Paris
Tel : 01 40 49 48 14

Félix Fénéon (1861-1944).
Les temps nouveaux, de Seurat à Matisse

Musée de l’Orangerie
Du 16 octobre 2019 au 27 janvier 2020

Aucune exposition n’a encore rendu hommage à Félix Fénéon (1861-1944), acteur majeur de la scène artistique de la fin du XIXe siècle et du tournant du XXe siècle. Le musée de l’Orangerie en association avec le musée du Quai Branly-Jacques Chirac et The Museum of Modern Art, New York (MoMA) propose de célébrer sa personnalité hors du commun, encore injustement méconnue. L’exposition montrera les différentes facettes de ce personnage singulier, au physique de quaker et à l’humour pince-sans-rire, qui sut concilier carrière de fonctionnaire modèle, engagement artistique et convictions anarchistes. Chroniqueur, rédacteur à la Revue Blanche, critique d’art, éditeur – il publia Les Illuminations de Rimbaud -, galeriste, Fénéon fut également un collectionneur exceptionnel qui réunit un nombre important de chefs d’œuvre comprenant un ensemble unique de sculptures africaines et océaniennes. Soutien inconditionnel du néo-impressionnisme, découvreur de Seurat, directeur artistique de la galerie Bernheim-Jeune, défendant le fauvisme, le futurisme, Matisse, le rôle de Fénéon sur la scène artistique du début du XXe siècle fut déterminant.

L’exposition réunira un ensemble exceptionnel de peintures et dessins de Seurat, Signac, Degas, Bonnard, Modigliani, Matisse, Derain, Severini, Balla, etc., des pièces africaines et océaniennes ainsi que des documents et archives.

Musée de l’Orangerie
Jardin des Tuileries, Place de la Concorde
75001 PARIS
+33 (0)1 44 77 80 07