Exposition

Exposition « Peintres-Sculpteurs, Sculpteurs-Peintres »
L’exemple de Henry de Triqueti

Le Musée des Beaux-Arts d’Orléans et le Musée Girodet de Montargis s’associent le temps du Salon Fine Arts Paris pour présenter la richesse et la diversité de l’œuvre de Henry de Triqueti (1803-1874), un peintre devenu célèbre comme sculpteur.

Henry de Triqueti (1803-1874) : Icare, dit aussi Le Prisonnier
Henry de Triqueti (1803-1874)
Icare, dit aussi Le Prisonnier
Musée des Beaux-Arts d’Orléans
© Christophe Camus

Les deux établissements, légataires de la fille de l’artiste, Blanche Lee Childe, conservent une grande partie du fonds d’atelier dont ils exposeront des morceaux choisis.

À la diversité des matériaux s’y allie la variété des techniques utilisées par Triqueti – dessin au trait, polychromie, esquisse en terre cuite, peinture à l’huile, modello en plâtre, marbre fin – personnalité bien représentative par ses recherches du foisonnement créatif propre au XIXe siècle.

Henry de Triqueti (1803-1874) : Homère se désaltérant
Henry de Triqueti (1803-1874)
Homère se désaltérant
Inv. 947.51, Musée Girodet, Montargis

Supports et arts du dessin se conjuguent librement chez lui comme chez Eugène Devéria ou d’autres contemporains pour s’adapter à une pensée esthétique originale et séduisante.

 

SEMAINE DES BEAUX-ARTS →

COLLOQUE & PUBLICATIONS →

ACTUALITÉ DANS LES MUSÉES →

 

Retour en haut