Exposition

Exposition « Peintres-Sculpteurs, Sculpteurs-Peintres »
L’exemple de Henry de Triqueti

Le Musée des Beaux-Arts d’Orléans et le Musée Girodet de Montargis se sont associés le temps du Salon Fine Arts Paris pour présenter la richesse et la diversité de l’œuvre de Henry de Triqueti (1803-1874), un peintre devenu célèbre comme sculpteur.

Henry de Triqueti (1803-1874) : Icare, dit aussi Le Prisonnier
Henry de Triqueti (1803-1874)
Icare, dit aussi Le Prisonnier
Musée des Beaux-Arts d’Orléans
© Christophe Camus

Les deux établissements, légataires de la fille de l’artiste, Blanche Lee Childe, conservent une grande partie du fonds d’atelier dont ils exposeront des morceaux choisis.

À la diversité des matériaux s’y allie la variété des techniques utilisées par Triqueti – dessin au trait, polychromie, esquisse en terre cuite, peinture à l’huile, modello en plâtre, marbre fin – personnalité bien représentative par ses recherches du foisonnement créatif propre au XIXe siècle.

Henry de Triqueti (1803-1874) : Homère se désaltérant
Henry de Triqueti (1803-1874)
Homère se désaltérant
Inv. 947.51, Musée Girodet, Montargis

Supports et arts du dessin se conjuguent librement chez lui comme chez Eugène Devéria ou d’autres contemporains pour s’adapter à une pensée esthétique originale et séduisante.

 

SEMAINE DES BEAUX-ARTS →

COLLOQUE & PUBLICATIONS →

ACTUALITÉ DANS LES MUSÉES →

 

Retour en haut